Guide des produits interdits en avion



Vous préparez votre prochain voyage et vous vous demandez déjà comment faire votre valise ?

Effectivement, avec la sécurité renforcée des aéroports cela peut paraître un parcours du combattant de savoir exactement comment faire pour remplir sa valise, en cabine d’avion ou en soute, seulement d’objets autorisés. En effet, un accroc à l’enregistrement ou au passage de la sécurité, parce que vous avez un objet non autorisé dans la valise peut vous ralentir considérablement et surtout ajouter un stress indésirable à votre voyage !

Bien sûr, les restrictions ne sont pas les mêmes selon les compagnies aériennes. On constatera généralement que les plus restrictives sont les low-costs, tels que Ryanair et Easyjet pour ne citer qu’eux. Non seulement les limites de taille de bagages sont plus grandes, pour les bagages en soute en cabine, mais les limites de contenu peuvent l’être aussi. Nous avons donc fait le comparatif et réuni dans ce guide Tout Pour Partir quelques « trucs et astuces » pour un voyage sans encombre !

Les produits interdits en cabine

Le bagage qui va venir avec vous dans la cabine de l’avion sera bien sûr le plus surveillé, et celui dans lequel vous ne pourrez pas emmener tout ce que vous voulez. Avant tout voyage, le réflexe numéro un est de visiter le site internet de votre compagnie pour savoir quelles sont les règles en cours pour les bagages dans l’avion.

Ainsi, la première limite est généralement le poids, notamment chez les compagnies low-costs, puisque vous pouvez rarement dépasser les 10 kg, voire moins avec les nouvelles réglementations ! On connaît aussi très souvent les restrictions qui s’appliquent au transport de liquides.

En effet, tous vos liquides doivent être réunis dans le même sac transparent, qui doit être fermé, et aucune bouteille ne doit dépasser les 100 ml de contenu.

Parmi les liquides sont compris : eau (évidemment), boissons, sirops, parfums, gel douche et shampoing, pâtes (dont le dentifrice), mascara, lotions, mousses et même les déodorants.

Une autre interdiction repose sur tous les objets tranchants et pointus. On comprend aisément pourquoi, puisque ceux-ci peuvent s’avérer de véritables armes. Les ciseaux, rasoirs, couteaux, outils de travail et autres de la même famille ne vous seront donc pas autorisés dans votre bagage cabine.

Enfin, la dernière restriction est celle qui repose sur les armes. Pas besoin de faire un dessin pour expliquer pourquoi cette catégorie d’objet ne rentrera pas avec vous dans l’avion ! Fait intéressant, ce sont non seulement les vraies armes mais aussi les jouets ou fausses armes qui sont interdites. La liste est donc la suivante : armes à feu, munition, couteaux, instruments contondants, neutralisants, substance explosive, chimique ou toxique.

Petit conseil intéressant, sur les vols à destination des USA et du Canada on vous demandera de présenter tous vos objets électroniques en état de fonctionnement, dans un bac à part du reste.

Les produits interdits en soute

Autres configuration, vous avez cette fois, en plus de votre bagage cabine, un bagage en soute à mettre dans l’avion. Vous avez plus de possibilités pour le remplir, bien que cette catégorie de bagage XXL en général connaisse également ses propres restrictions.

Si vous voyagez avec des compagnies telles que Air France, Aigle Azur ou d’autres grands groupes, le poids autorisé peut parfois dépasser les 23 kg. Le mieux à faire est, comme pour l’étape précédente, de vérifier auprès de votre compagnie, sur leur site internet ou en agence, quelle est la réglementation en vigueur.

Si les liquides peuvent passer en soute même dans des contenants de taille supérieur à 100 ml, on ne vous y autorisera cependant pas les liquides, solides ou gaz inflammables, les oxydants et peroxydes organiques, les substances toxiques ou infectieuses, les substances corrosives. Les matériels d’autodéfense projetant des gazs (lacrymogène…) sont eux aussi interdits. Enfin, la liste continue généralement avec les outils et autres deux d’artifices, pétards, allume-feux, bouteilles de gaz, et même les cartouches d’imprimantes.

Comment préparer sa valise ?

Vous vous dites peut-être, après avoir lu toutes ces restrictions, que préparer sa valise ressemble au parcours du combattant. Le premier conseil pour vous simplifier la vie est donc, si vous avez un bagage en soute, de mettre tous les objets dont vous ne vous servirez pas dedans, pour avoir le moins de choses possible en cabine. En effet, cela vous évite de perdre du temps à la sécurité et vous garantit un voyage plus tranquille.

Si par contre vous voyagez sur un low-cost et n’avez pas cette option possible, alors n’hésitez pas à acheter pour le transport des liquides des kits de voyage, vendus pour 2 ou 3 euros dans des magasins à tout faire ou même en grande surface. Ces contenants de 100 ml peuvent être remplis de vos produits et vous garantir de passer la sécurité sans problème.

Egalement, trouvez à l’aéroport ou en magasin un petit sac en plastique transparent dans lequel ranger ces liquides. Avant de passer à la sécurité, mettez tous vos produits dedans, et fermez le bien, car on n’acceptera pas un sac débordant de produits ! Mettez le dans un poche à l’avant ou un endroit accessible de votre bagage à main, afin de faciliter les manipulations.

Pour le bagage en soute, renseignez-vous sur les limites de poids de votre compagnie, qui sont souvent variables de plus ou moins 1 ou 2 kg. La meilleure astuces consiste à acheter un pèse-bagage, que vous pourrez trouvez pour pas cher sur Amazon, dans des prix commençant à environ 10 euros.

Cela vous permet de connaître à l’avance le poids de votre valise, et de ne pas avoir de mauvaise surprise à l’aéroport, où on vous appliquera une pénalité financière pouvant dépasser les 50 euros ou plus selon les compagnies. Votre achat sera donc vite rentabilisé selon l’avis de ceux qui ont fait le test d’une telle mésaventure !

Vous pouvez choisir de vous renseigner à l’avance sur les possibilités de votre compagnie aérienne, et, faisant votre valise en fonction, vous bénéficierez ainsi d’un voyage en toute tranquillité. Regardez précisément pour les vols sur les low-costs, qui vous imposeront plus de restrictions que les autres, et visitez les sites des aéroports (Orly, Roissy…).  Lire aussi notre article conseil : « J’ai un problème avec ma valise, que faire ? » Un bon moyen de profiter de ses vacances même en arrivant à l’aéroport, l’esprit serein et sans perdre de temps à l’embarquement !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 4, 50 out of 5)
Loading...Loading...